La poterie aquatique

1 March 2011

La poterie aquatique

Je vous informe depuis un village malien très loin de Bamako où je me connecte au monde avec la clé Internet everywhere et un groupe électrogène comme source d’électricité. Je ne manque depuis là, aucune information des villes depuis là et de même, je veux vous connecter au village.

C’est dans ce sens que je vous invite à découvrir cet objet, sous forme de petit canari, découvert dans un marigot tari derrière le village de Kondogola dans la Région de Ségou.

Une femme creusant dans casino online un margot  tari pour avoir du banco pour orner sa maison, est tombée sur  ces objets. Il s’agit des petits canaris qui seraient fabriqués par des insectes aquatiques qui n’ont pas pu être identifiés. Ces petits canaris ont été montré aux sages du village, les villes personnes qui, après avoir vécu beaucoup de jour et vu beaucoup de choses peuvent généralement l’équivoque sur beaucoup de choses. Cela n’a pas pu être le cas cette fois-ci parce qu’ils ont carrément reconnu que c’est leur première fois de voir ce petit canari fabriqué dans l’eau par un potier aquatique.

Je vous invite grâce à la magie de l’Internet, de m’aider à identifier la chose et donner une explication aux habitants du village qui sont très curieux de savoir ce que c’est.

Partagez

Commentaires

Claire
Répondre

ça doit être un nid; Mais de quel animal ? En tout cas, c'est une superbe trouvaille, magique.

Claire
Répondre

Est-ce que c'est assez gros pour être un nid d'œufs de crocodile? On ne mesure pas la taille, sur la photo.

Boukary Konaté
Répondre

Bonjour,
je suis très content de votre réaction. L'objet se trouve totalement en banco (argile et bien fait comme par une main humaine!!!
On attend les réactions!!
Merci

Andriamihaj
Répondre

:) aucune idée! attendons les aides!

Olivier Herviaux
Répondre

Bonjour Ziad
Bravo pour ta découverte ! Mais là, tu m'en bouches un coin ! Aucune idée de ce que c'est. Un réceptacle pour pondre les œufs ? Une sorte de "nid" aquatique ? Salut bien les anciens du village et les grands baobabs de ma part. Sans oublier Djoliba, père nourricier du Mali. Bien à toi. Olivier Souleymane

ngouoh françois
Répondre

Bonjour, je suis intéresse par cette découverte. En fait je suis archéologue et suis actuellement en formation en gestion du patrimoine culturel à Alexandrie en Égypte. J'aurais souhaité avoir des photos de profil des objets pour pouvoir les identifier.
Mais la première hypothèse est que ces pots peuvent être des témoins (vestiges) des populations anciennes. Si la fabrication des poteries est reconnue dans la région, alors c'est fort probable que ce soient les anciens habitants qui aient fabriqué ces pots et quelqu'un les a probablement lancé dans l'eau.
J'attends ta réaction.

Charles Lebon
Répondre

c'est sur! c'est une oeuvre d'un ovni!!!!! haha!

Amadi Hamadi DIARRA
Répondre

J'ai été très heureux de découvrir ton message qui m'a donné l'impression de renaitre. J'ai été autant surpris qu'émerveillé par la manière dont tu tiens à mon village, du moins à ces deux canaris.
Ca été une erreur de ta part d'affirmer demblée que ces objets ont été confectionnés par des insectes. Cela peut ne pas être juste. Car Kondogola regorge de choses secrètes et mystérieuses insoupçonnées dont beaucoup de villageois, y compris certains qui y sont maintenant, ignorent l'existence, ceux qui sont aux parfums des secrèts étant, bien sûr morts. Le village et ses alentours étaient pleins de djinns qui se montraient à qui voulaient les voir. Ils ne sont pas tous partis. Les villageois peuvent te confirmer cela. Les nains, il y en a plein. J'en ai vu quand j'étais encore à l'école fondamentale. C'est pour te dire que lesdits canaris peuvent bien appartenir à ces nains. Pour lever l'équivoque; je conseille de solliciter le concours des archéologues. Du courage mon cher.