Le crieur public joue encore son rôle d'information dans nos villages

Le petit tam-tam du crieur public

Malgré la grande révolution dans le domaine de la communication, malgré l’existence le crieur public est toujours vu au village comme le moyen de communication le plus efficace. Il est la personne chargée d’informer les populations villageois sur les actualités et les évènements : mariages, baptêmes, circoncisions, rencontres chez le chef de villages, recouvrement d’impôts et autres.

C’est généralement un homme de caste qui tapant sur un petit tam-tam, informe les villageois en passant de casino quartiers en quartiers et de rues en rues répétant les mêmes informations et le message passe très vite et bien.

C’est pour cette raison qu’il n’est pas facile de mettre en place un plan de communication en faveur des localités rurales sans y inclure les crieurs publics.

Cela concerne l’information interne du village, mais ça ne permet pas aux villageois d’être informés sur les actualités du pays et du monde, d’où la nécessité d’installation de l’Internet mobile. Cet équipement informatique et technologique permettra aux populations locales de suivre les actualités et de publier les leurs pour le reste du monde à travers les blogs.

The following two tabs change content below.
Boukary Konaté
Je suis Boukary Konaté de Bamako au Mali.

One thought on “Le crieur public joue encore son rôle d'information dans nos villages

Leave a Reply to Daniel Richer Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.