Site Default

Application Android de "quand le village se réveille"

Images des articles sur l
Images des articles sur l”application

 Nous avons le plaisir de mettre à votre disposition, l’application Android du projet “quand le  village se réveille”. Il est téléchargeable sur Android sous le nom Culture Mali comme vous le  voyez dans l’image.

 Vous pouvez avoir accès à l’application à partir de ce lien sur Gooogle plays

 Procédure d’installation et de navigation

  1.  Installer l’Application, lancer le et vous serez directement mis sur la page «à propos » du projet).  Vous y pouvez également avoir accès au lien du blog sur cette page en bas.
  2.  En haut, à gauche dans un menu déroulant, vous aurez accès aux articles par catégorie et best online casino également tous les articles publiés sur le blog du projet que vous pouvez lire quand vous êtes  connectés sur Internet. Si vous voulez également lire les articles hors connexion, cliquer sur  “télécharger tous les articles”. Ce téléchargement prend un peu de temps, mais patientez-vous, ça  va venir. Une fois tous les articlez téléchargés, pour les lire, cliquer soit sur tous les articles dans  le menue déroulant en haut, à gauche ou sur la catégorie dont vous voulez lire les articles. Nous  précisons encore qu’une fois tous les articles téléchargés, vous pouvez les lire sur l’application sans avoir besoin de vous connecter.

D’autres catégories sont à venir, mais d’ici là, faites-nous part de vos remarques et suggestions pour l’amélioration du système si nécessaire.

Nous remercions infiniment l’équipe de jokkolabs Mali pour la création de cette application.

 Nous vous souhaitons une bonne navigation sur votre application.

Vive la Culture malienne ! vive la culture africaine ! vive la culture mondiale !


Visitez notre galerie photo

 

Une fille peule dansant au rythme de la flûte traditionnelle au village
Une fille peule dansant au rythme de la flûte traditionnelle au village

Pour mieux découvrir le Mali à best online casino travers sa culture et surtout en images, nous travaillons à constituer une galerie d” images de chaque région. Petite précision, nous en sommes qu”au début de notre collection, le reste est à venir. Pour commencer, des photos de la cérémonie de la traversées des bœufs à Diafarabé, éditions 2014.


Entretien : un sage du village de Sounsounkoro appelle les jeunes au retour à la source

racapture-1Au cours de notre tournée dans le cadre des activités du projet « Quand le village se réveille », nous avons eu un entretien avec Fadébi Samaké, un ancien du village de Sounsounkoro dans la commune rurale de Ouéléssébougou. Il nous livre ici sa vision des jeunes de maintenant. Des filles et des garçons qui n’ont plus le temps de causer avec les vieilles personnes. Je vous livre son point de vue en attendant la vidéo dans la semaine.

Boukary Konaté, bonsoir Fadebi Samaké  : autrefois, surtout après le dîner, c”était le moment des échanges entre des générations différentes. Autour de vous dans le village de  Sounsoukoro, est-ce que les jeunes discutent avec leurs aînés ?

FS : Non, ils ne le font pas .  Les jeunes de maintenant ne prennent pas le temps de s’asseoir pour causer avec les personnes de mon âge.  Quand un jeune s’approche de ses parents, parle avec eux, il s’informe, se forme, s’instruit avant de grandir.  Mais ce n’est plus le cas. C’est devenu les jeunes à part, les vieux à part. Chacun se trouve de son côté, les jeunes n’apprennent rien sur nos valeurs et ne pourront parler de rien demain. Ils se trompent…

BK : Selon vous, qu’est-ce qui a fait que les jeunes se comportent ainsi ?

FS : Ce qui a amené cela ? C’est que les jeunes sont hautains ! Ils se pensent beaucoup plus instruits que leurs parents et grands-parents.! A chaque fois, ils disent que les anciens ne comprennent rien, parce qu’ils sont anciens ! Alors, quand tu penses que celui qui t’enseigne, te forme, te transmet son savoir ne connaît rien, que dire ?

BK : Quelles sont les conséquences pour les jeunes, quand ils ne se donnent pas le temps d’apprendre avec les aînés?

FS : Cela leur rend la vie difficile dans plusieurs domaines. Les jeunes n’auront pas best online casino la ligne de conduite qu’ils doivent recevoir de leurs parents, quand ils ne les approchent pas. C’est cela qui explique les échecs de plusieurs jeunes parce qu’ils n’ont pas assez appris auprès des anciens.

BK : Nous voudrions savoir si les vieilles personnes sont nostalgiques.

FS : Oui, nous sommes vraiment nostalgiques. Ce qui rend sereines les vieilles personnes, c’est la conduite de leurs enfants, de leurs petits enfants. Mais si ceux-ci ne les approchent pas, avec qui causer, à qui transmettre le savoir-vivre et le savoir-faire ? Les jeunes ne voient pas les choses comme nous.  Leur vision est en rupture avec nos valeurs sociales et culturelles. Aussi, je me demande maintenant comment cela peut marcher. Comment les jeunes peuvent avoir de bonnes lignes de conduite sans aucune notion de nos valeurs sociales et culturelles.

BK: Quels conseils donnez aux jeunes ?

FS : Mon conseil à l’endroit des jeunes, c’est leur retour à la source. Nos valeurs culturelles et traditionnelles sont en train de leur échapper. S’ils ne reviennent pas à la source,  notre vie en société perdra ses valeurs.

BK : Merci de nous avoir accordé ce moment d’échange avec vous ici à Sounsoukoro.

L’entretien a été réalisé en bambara et traduit par Boukary Konaté (@fasokan)

 


Chers lecteurs, un autre blog à votre disposition

dsc_0714 Lectrices et lecteurs, merci de votre fidélité sur ce blog, même si ça fait longtemps     que vous ne recevez pas de nouveaux articles.

Ce n’est pas du tout un abandon, mais un travail culturel parallèle qui prend mon temps sur un autre blog que vous pouvez découvrir ici avec le nom de (quand le village se réveille). Vous pouvez savoir tout à propos de ce projet culturel ici, ainsi des débuts de vidéos culturelles et une gallérie qui vous permet de découvrir la culture casino online malienne en images sur place, par thèmes comme travail, habitats, divertissement et par Région.

Je reviendrais bientôt sur le blog villageinfos pour vous tenir informé (es) comme avant, mais d’ici là, inscrivez-vous sur ce nouveau blog pour avoir accès sur place, à la richesse culturelle malienne par texte, images et vidéos. Bientôt, il sera également mis à votre disposition, une application android dans ce sens.

 



Afripedia, une bibliothèque virtuelle pour les enseignants au pays dogon

Formation des enseignants à l’utilisation d'Afripédia au Mali.
Formation des enseignants à l’utilisation d’Afripédia au Mali.

La motivation des enseignants de l’école de Kamma, l’intérêt, le sentiment et la satisfaction qu’ils ont approuvés face à la mise à leur disposition de l’outil de wikipédia consultable hors ligne, permet de dire que l’objectif a été atteint avec l’installation d’Afripédia sur 52 ordinateurs aux groupe scolaire de Kamma et au lycée de bandiagara.

Après l’installation de l’outil sur 52 ordinateurs au total dans les écoles de kamma, de Bandiagara et sur des ordinateurs portables personnels à travers les villages dogons, une vingtaine d’enseignants ont pris part à une formation sur l’utilisation d’Afripédia. Les participants qui n’avaient pas de notions sur l’utilisation de  l’outil informatique ont d’abord été initiés pendant une semaine avant de poursuivre la formation avec les autres sur l’utilisation de l’outil qui sert de bibliothèque numérique partout où les gens n’ont pas accès à la connexion Internet.

Photo capturée sur wikipédia.
Photo capturée sur wikipédia.

Avec la page d’accueil Afripédia projetée sur un mur dans une salle de classe, tous les participants ont pu suivre ensemble les différentes notions sur wikipédia hors ligne, avant de se mettre chacun face à un ordinateur pour la phase pratique avec des recherches personnelles. Comme partout où j’ai installé Afripédia, j’ai également noté que les enseignants du pays dogons ont d’abord commencé par chercher à savoir plus sur leurs propres villages et leur culture. C’est pour cette raison que pendant des heures, nous pouvons trouver sur le petits écran de chaque ordinateur, la photo de ce vieux dogon qui illustre l’article sur les dogons sur l’encyclopédie numérique mondiale. Oui, cela est normal, c’est normal et c’est sage car «la première des connaissances, c’est celle de soi-même d’abord».

Au-delà de la formation sur l’utilisation générale de l’outil, plusieurs échanges ont eu lieu autour son l’importance pour les enseignants et comment peuvent-ils s’en servir dans leurs activités pédagogiques pour l’amélioration de la qualité de l’éducation dans notre pays. Cela n’a posé aucune difficulté car «être enseignants, c’est être créatif ». Suite à ces échanges, des initiatives ont été prises et mises en pratique. Plusieurs dossiers ont été crées par matière comme les dossiers Français, histoire, géographie, biologie, mathématiques etc. Ensemble, nous avons fait des recherches sur des leçons et sur chacune de ces matières. Nous avons préparé des leçons en fonction des résultats et les avons enregistrées comme sous-dossiers dans les différents dossiers crées comme par exemple la leçon sur les articles (déterminants)  dans le dossier Français, la leçon sur le cœur dans le dossier biologie etc.  Il s’agit par cette idée de permettre aux enseignants d’avoir facilement et rapidement accès aux archives de leurs recherches par matières et selon les besoins et de pouvoir les partager avec d’autres enseignants à travers le pays à partir des logiciels dropbox et googledrive que nous avons installés sur des ordinateurs à Kamma et à Bandiagara et formé également les enseignants à leur utilisation.

Malgré qu’ils soient en congé, durant les deux semaines, les enseignants ont toujours montré preuve de motivation et leurs intérêts pour Afripédia qui leur est utile pour leurs activités pédagogiques.


Education : Des liseuses, livres numériques pour les enfants du Mali

Photo d'une liseuse
Photo d’une liseuse

Des livres numériques dans les écoles maliennes, toute une arme qui luttera contre l’analphabétisme et qui contribuera à l’amélioration de la qualité de l’éducation dans enfants. La lecture étant une source inépuisable de connaissances, chaque élève a droit d’avoir accès aux livres de lecture pour mieux préparer son avenir. Hors selon l’UNICEF, seulement 0,4 % des enfants auraient des livres chez eux dans notre pays. Human’Esdes, une association à but non lucrative, a lancé le projet “MALeBOOKS”  qui vise à changer cette donnée à travers la distribution des liseuses, livres numériques à des établissements au Mali.

Human’Esdes, à travers son projet de collecte de dons, va dans un premier temps rassembler 30 liseuses qui vont contenir 2500 ebooks libres de droits, Wikipedia, des nouvelles et romans d’auteurs volontaires (français et maliens) seront distribuées à des établissements dans les différentes Régions de notre pays. La formation des bénéficiaires qui va s’en suivre sur place à Bamako par une équipe, permettra aux bénéficiaires d’être mieux outillés pour la bonne exploitation de l’outil. Des études également seront faites sur les usages des contenus afin de mesurer son impact dans l’enseignement.

Ces outils numériques de lecture constitueront des bibliothèques mobiles pour les enfants bénéficiaires. Avec une charge complète qui dure des mois même avec une utilisation quotidienne (j’atteste cela ayant passé l’expérience), les liseuses seront favorables même aux élèves ruraux avec les chargeurs solaires qui les accompagnent.

Pour plus de détails sur cette initiative qui a besoin du soutien de nous tous, veuillez vous rendre sur le site du projet, la page Facebook,  le compte twitter @eBooksML Cette vidéo réalisée également sur le projet, nous donne plus d’information à ce sujet.
Soutenir ce projet, c’est aider les enfants du Mali à avoir accès à la connaissance et de mieux préparer leur avenir.


Mali : jour de marché chez les dogons

Jour de marché chez les dogons au Mali
Jour de marché chez les dogons au Mali

Avant de me rendre dans les villages dogons, j’ai toujours pensé que la semaine est composée de sept jours partout au Mali et qu’il y a un jour fixe pour le marché de chaque localité rurale comme c’est le cas à Ségou où le jour du marché est fixé chaque  lundi, à chaque mardi à Boussin, à chaque mercredi à Touna, à chaque jeudi à Cinzana-Gare, à chaque vendredi à katiena … L’intervalle compris entre deux jours de marché dans les villages constitue une semaine.

Chez les dogons, la semaine est composée de cinq jours et le cinquième jour de chaque semaine est un jour de marché. Ainsi, si ce mercredi 09 avril 2014 est un jour marché, la nouvelle semaine commence demain jeudi 10 avril 2014 et prend fin le lundi 14 avril 2014 qui sera également un autre jour de marché, donc le dernier jour de la semaine de cinq jours. Comme réponses à ma question de savoir si cela a une signification particulière, plusieurs vieilles personnes chez les dogons m’ont répondu que c’est comme ça chez les dogons depuis toujours et que ça n’a pas de sens particulier.

Transport de marchandises au marché dogon.
Transport de marchandises au marché dogon.

Dans ces marchés d’une semaine de cinq jours qui bat son plein vers 14 heures, les populations des villages environnants se retrouvent. On y trouve presque toutes les marchandises qu’on trouve dans les marchés en ville selon les besoins des populations.  Ces marchandises sont transportées par les commerçants venus des villes. On trouve également dans ces marchés dogons, des produits locaux comme du mil, du riz, de l’oignon, du poisson grillé, des fruits online casino du (dah blanc et rouge), des tiges du tabac (dont la poudre est gardée dans les tabatières par les vieilles personnes aux les villages maliens et consommée petit à petit)… Toutes ces marchandises sont transportées au DSCN6517marché transportées à dos d’âne par les hommes ou par les femmes sur leurs têtes marchant des kilomètres et des kilomètres. Ces braves femmes dogons infatigables et engagées, vendent leurs marchandises pour pouvoir s’approvisionner en condiments pour toute la semaine. Une des particularités dans ces marchés c’est que des fois la vente se fait sous forme d’échanges de produits entre commerçantes selon les besoins de chacune. C’est pour cette raison que nous voyons les femmes venir au marché et retourner à la maison toujours chargées, mais pas avec les mêmes produits. Cet échange de produits entre les marchandes anéantit un peu leurs difficultés financières car même si elles n’ont pas l’argent en espèce pour acheter des choses, ça permet aux uns et autres de pouvoir satisfaire leurs besoins.


Charte des Chasseurs du Mandé

Kamadjan Kouloua à Siby
Kamadjan Kouloua à Siby

Le texte ci-dessous est basé sur la version publiée par Youssouf Tata Cissé dans “La Charte du Mandé et autres traditions du Mali”, éditions Albin Michel, 2003. Cette transcription a le grand avantage de n’utiliser aucun caractère phonétique spécial, ce qui rend sa reproduction très facile sur l’ensemble des imprimantes. Le parler utilisé est une forme de malinké (maninka) des textes de griot de la région de Kangaba au Mali.

Gérard Galtier, (responsable d’édition, auteur d’une thèse sur les parlers mandingues) Email : <gerardgaltier@noos.fr>

1.

Les enfants de Sanéné et Kontron déclarent :

Toute vie humaine est une vie.

Il est vrai qu’une vie apparaît à l’existence avant une autre vie,

Mais une vie n’est pas plus « ancienne »,

Plus respectable qu’une autre vie,

De même qu’une vie ne vaut pas mieux

Qu’une autre vie.

 2.

Les enfants de Sanéné et Kontron déclarent :

Toute vie étant une vie,

Tout tort causé à une vie exige réparation.

Par conséquent,

Que nul ne s’en prenne gratuitement à son voisin,

Que nul ne cause du tort online casino à son prochain,

Que nul ne martyrise son semblable.

 3.

Les enfants de Sanéné et Kontron déclarent :

Que chacun veille sur son prochain,

Que chacun vénère ses géniteurs,

Que chacun vénère ses enfants,

Que chacun pourvoie aux besoins

Des membres de sa famille.

 4.

Les enfants de Sanéné et Kontron déclarent :

Que chacun veille sur la terre de ses pères.

Par patrie, pays, ou terre des pères,

Il faut entendre aussi et surtout les hommes :

Car tout pays, toute terre qui verrait les

Hommes disparaître de sa surface

Connaîtrait le déclin et la désolation.

 5.

Les enfants de Sanéné et Kontron déclarent :

La faim n’est pas une bonne chose,

L’esclavage n’est pas non plus une bonne chose ;

Il n’y a pire calamité que ces choses-là,

Dans ce bas monde.

Tant que nous disposerons du carquois et de l’arc,

La famine ne tuera personne dans le Mandé,

Si d’aventure la famine survient.

La guerre ne détruira plus jamais de village

Pour y prélever des esclaves ;

C’est dire que nul ne placera désormais

Le mors dans la bouche de son semblable

Pour aller le vendre ;

Personne ne sera non plus battu au Mandé,

A fortiori mis à mort,

Parce qu’il est fils d’esclave.

 6.

Les enfants de Sanéné et Kontron déclarent :

L’essence de l’esclavage est éteinte ce jour,

« D’un mur à l’autre »,

D’une frontière à l’autre du Mandé ;

Les razzias sont bannies

A compter de ce jour au Mandé ;

Les tourments nés de ces horreurs

Disparaîtront à partir de ce jour au Mandé.

Quelle horreur que la famine !

Un affamé ignore

Toute pudeur, toute retenue.

Quelle souffrance épouvantable

Pour l’esclave et l’affamé,

Surtout lorsqu’ils ne disposent

D’aucun recours.

L’esclave est dépouillé

De sa dignité partout dans le monde.

7.

Les gens d’autrefois nous disent :

« L’homme en tant qu’individu

Fait d’os et de chair

De moelle et de nerfs,

De peau recouverte de poils et de cheveux

Se nourrit d’aliments et de boissons ;

Mais son âme, son esprit vit de trois choses :

Voir ce qu’il a envie de voir,

Dire ce qu’il a envie de dire,

Et faire ce qu’il a envie de faire.

Si une seule de ces choses

Venait à manquer à l’âme,

Elle en souffrirait,

Et s’étiolerait sûrement. »

En conséquence, les enfants

De Sanéné et Kontron déclarent :

Chacun dispose désormais de sa personne,

Chacun est libre de ses actes,

Dans le respect des « interdits »,

Par la loi de sa patrie.

 

Tel est le Serment du Mandé

A l’adresse des oreilles du monde tout entier.


Villageinfos : le téléphone portable remplace les tourterelles au village

Les populations rurales ont une attention et une considération particulières à l’égard des tourterelles au village. Ces oiseaux sauvages sont très humainement traités. Les vieilles personnes font tout pour les protéger de la tuerie des enfants qui les chassent au lance-pierres. Si par hasard il arrive qu’un groupe de jeunes garçons attrape une tourterelle vivante, une vieilles personne du village rachète l’oiseau et le libère. Cet achat a pour but de mettre les enfants dans leur droit parce qu’ils ont fourni un effort pour l’attraper. Quand une tourterelle arrive à se cacher, fait son nid dans un petit coin du vestibule et pond des œufs, elle est protégée jusqu’au jour où elle arrive à quitter le nid avec ses petits.

Pourquoi tant de considération et de protection à l’égard des tourterelles ?

Dans les villages, toutes les sciences reposent sur les remarques, les observations, les analyses. Ce ne sont pas des sciences exactes, mais elles ont montré leurs preuves dans beaucoup de choses. De la même manière, les tourterelles sont considérées comme annonciatrices d’évènements futurs selon leur chant, comme l’arrivée d’un étranger ou d’une étrangère. De village en village pour les commissions des parents, les tourterelles informaient les jeunes envoyés en cours de route, sur la position de celui ou celle qu’ils devaient aller voir dans un autre village.

Envoyé par mes parents, mes frères, mes sœurs ou une autre vieille personne du village pour aller voir telle ou telle personne dans un autre village pour une commission, j’ai fait le trajet entre plusieurs villages et mon village en vélo quand j’étais petit. En cours de route, je pouvais déjà me online casino faire une idée sur la position de la personne que je devais aller voir : si elle est sur place, absente, ou si elle est sortie et qu’elle rentre chez lui avant que je n’arrive dans son village. Je notais tout cela en fonction des chants sans arrêt  des tourterelles  et leur position par rapport  à la route.  Cette pratique est connue au village, les gens sont d’accord, mais ça ne pouvait pas nous donner l’autorisation de revenir dire que la personne est absente sans arriver à destination. J’ai plusieurs fois vérifié cette annonce des tourterelles A chaque fois que je demande à une personne si elle était sortie momentanément avant mon arrivée comme annoncé par les tourterelles, elle me répondait avec l’affirmation. Certaines personnes m’annonçaient d’ailleurs qu’elles étaient chez des amis en train de causer et que mon arrivée leur a été annoncée par  une tourterelle posée sur la branche d’un arbre au milieu de la cour de leurs amis. C’est pourquoi elles sont rentrées à la maison.

Les téléphones portables ont remplacé les tourterelles dans cette fonction au villlage ?

Ces analyses sur la nature demandent beaucoup d’efforts à nos sens. Elles demandent également de la concentration et de  l’attention pour pouvoir bien comprendre et les interpréter si nécessaire.  Une fois qu’on a un outil qui règle facilement un problème, les sens se reposent, on oubli la nature, on s’accroche à l’outil qui fait tout à la place de nos sens. C’est le cas du téléphone portable et des tourterelles au village. Avant de se déplacer pour aller voir une personne dans un village ou d’envoyer quelqu’un, on prend son téléphone pour appeler la personne voir si elle est sur place. Du coup, on est informé ! Sachant déjà que la personne est sur place dans l’autre village, nous n’avons plus besoin de faire attention aux réactions des oiseaux en cours de route. Mais cela ne fait pas n’enlève en rien la considération et l’attention accordées aux tourterelles dans les villages.

 


Ce que dit le chant du coq pendant le crépuscule au village

Dans les villages, qu’une fille tombe enceinte est très mal apprécié ! C’est très humiliant non seulement pour la fille elle-même, mais également pour toute sa famille. C’est pourquoi, dès qu’une fille attend un bébé, elle commence par avoir de grands soucis et tente toujours de cacher cette grossesse, même si elle sait que tôt ou tard, les gens la découvriront. Au moment où personne ne pense d’ailleurs à cela, les coqs, ennemis ou jaloux de la fille enceinte (je ne sais pas), dévoilent le secret soir !

Que signifie le chant d’un coq pendant le crépuscule ?

Habituellement, les poules se couchent très tôt le soir et ne chantent qu’au l’aube le lendemain matin. Sur ce plan, les coqs constituent d’ailleurs un repère pour ceux qui doivent se lever tôt le matin nbso online casino reviews pour leurs besoins. Mais dès qu’un coq chante pendant le crépuscule dans une famille, les vieilles personnes, assises disent : « Houn » en signe d’inquiétude et de peur parce que le coq vient d’annoncer qu’une fille est enceinte dans les parages. Du coup, les enquêtes commencent en douce par les vieilles personnes pour savoir de quelle fille il peut s’agir. Toute la journée le lendemain, dans la totale discrétion, les vieilles personnes mettent en pratique leurs systèmes traditionnels d’analyses et finissent par connaître avant la fin de la journée, la fille concernée par l’annonce du coq. C’est connu, alors la maman de la fille devient inquiète, car son enfant vient de commettre une grosse erreur. Alors, une grand-mère se charge de questionner la fille enceinte avec des techniques propres à elles et la fille finit par avouer, mais la plupart d’entre elles ne trouvent pas le courage de dire directement le nom de l’auteur qui sera tôt ou tard connu…


Atelier de formation des ambassadeurs de la Planification Familiale (PF) au blogging et aux réseaux sociaux

DSCN3953
Utiliser les réseaux sociaux pour la promotion de la Planification familiale, c’était le thème d’un atelier de formation à l”intention des jeunes ambassadeurs de la Planification Familiale au Mali. L’atelier initié par Le Groupe Pivot, en collaboration avec les Organisation de la Société Civile et des partenaires financiers s’est tenu dans la salle de conférence du Groupe Pivot du jeudi 26 au samedi 28 décembre 2013 à Bamako.

DSCN3960La formation avait pour but de former les jeunes ambassadeurs de la Planification Familiale au blogging et à l’utilisation des réseaux sociaux comme moyens d’information, de communication, de partage d’expérience en matière de la santé de la reproduction et comme outils de promotion de la Planification Familiale.

Durant les trois jours, les participants ont appris des notions de blog, de blogging, de blogueurs et de best online casino réseaux sociaux comme Facebook et Twitter. Ils ont appris à créer des blogs, à ouvrir les comptes Facebook et Twitter. Avec des exemples pratiques, les jeunes ambassadeurs de la Planification Familiale ont appris les modes d’animation de ces espaces numériques par des articles, des photos et des vidéos. Ils ont également appris les différentes modes d’utilisation de ces outils de manière personnelle et pour des activités professionnelles. Les participants ont surtout été motivés par les techniques d’animation d’un blog et les interactions sur Twitter. Il a été également expliqué aux participants, les différentes démarches à tenir pour maintenir vivant son blog et son activité sur les réseaux sociaux pour avoir plus de lecteurs et d’abonnés. Dans le cadre spécifique visé par la formation, les participants ont appris comment utiliser les blogs, Facebook et Twitter comme moyen de sensibilisation et de la promotion en faveur de la Planification Familiale. Les participants ont été contents de participer à une formation qui a levé le voile sur les avantages des Nouvelles technologies de l’Information et de la Communication.

Prenant gout au blogging, les participants ont décidé de devenir de futurs blogueurs et futures blogueuses au Mali.