IMG_3501

Le petit pont dégradé dont j’ai parlé dans mon article précédent, situé sur une des principales voies d’entrée du quartier de sangarébougou a été réparé volontairement par l’association des jeunes de  Sangarébougou avec l’appui de la marie du quartier. Ce n’était plus prudent de passer par là en cette période hivernale de crainte de ne pas être emporté par l’eau de passage sur ce pont avec des ses multiples grands trous au milieu. Les eaux de pluie n’ayant plus de passage dans le caniveau bouché des deux côtés par l’ensablement et les ordures jetées, étaient obligées de passer par la surface du pont pour y laisser de grands trous.

IMG_3502

Le dimanche passé, l’association des jeunes du quartier de sangarébougou a pris l’initiative de réparer ce pont pour faciliter le passage aux habitants  du quartier et éviter les dangers qui pourraient s’y produire, inondations, noyade. J’ai été sur place et à ma question de savoir comment l’idée est venue, le président de l’association répond :

« le pont était totalement dégradé et le laisser comme casino tel rendait l’accès très difficile au quartier et constituait un risque d’inondation et de noyade surtout pour les enfants. Alors, nous, les jeunes du quartier avons décidé de le réparer. Nous avons approché le maire de la commune et lui avons demandé de nous aider avec du ciment.  Le maire a bien compris le message et ce matin, il nous a envoyé des sacs de ciment et nous sommes en train de faire ce travail. Nous ne sommes pas payés, nous le faisons volontairement, c’est un geste citoyen. »

Une coïncidence?

Mon article ces pluies qui interpellent les autorités communales bamakoises sur www.fasokan.com  est illustré par les images de ce pont et son caniveau bouché. C’était dans le but de lancer un appel aux mairies des différentes communes sur un nouveau blog en construction pour l »occasion afin qu’ils viennent aide aux populations pour leur faciliter la circulation, éviter les inondations et noyades en réparant les ponts et les voies publiques dégradés dans leurs circonscriptions respectives. Ici, pas pour dire que l’initiative est venue par la publication de cet article, mais seulement, c’est une vraie coïncidence et je suis content que ce pont soit réparé par les jeunes du quartier d’une manière volontaire et avec l’appui de la mairie de la commune.  Ces jeunes ont posé un acte citoyen à encourager et à soutenir.

IMG_3506

Ce geste me permet de réitérer mon appel à l’endroit des autorités communales de Bamako et de toutes les communes du Mali. Pas une plainte, mais juste pour dire que les maliens seraient contents de voir qu’ils ont voté pour des maires qui se soucient pleinement de leur survie, de leur santé. L’imitation de ce geste des jeunes de sangarébougou également par les jeunes des différentes communes du Mali aiderait les autorités communales à mieux s’occuper de nos préoccupations.

 

The following two tabs change content below.
Boukary Konaté
Je suis Boukary Konaté de Bamako au Mali.

1 thought on “Réparation du petit pont dégradé de Sangarébougou par les jeunes du quartier, un acte citoyen à encourager

  1. J’ai bien aimé l’acte. Il prouve une certaine conscience chez les jeunes de la commune et surtout l’esprit de solidarité qu’ils ont.
    J’ai apprécié également le fait que la mairie a participé à son tour dans la réparation. C’est bien de voir encore les gens s’entraider et faire du bien pour la collectivité.
    J’espère qu’ils feront l’exemplaire pour les autres communes du Mali.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *