une photo de la rue de Bamako sous la poussière.

Les populations de Bamako se sont réveillées ce matin, dimanche 29 avril 2012, sous un drap de poussière qui recouvre toute la ville. Partout c’est de la poussière jaunâtre réduite la visibilité, rend la respiration un peu difficile et fait mal à gorge sans oublier qu’il suffit de sortir dehors pendant quelques minutes pour être recouvert de poussière comme des objets qui s’y trouvent. Pas seulement Bamako, beaucoup d’autres localités comme Ségou vie cette poussière aujourd’hui selon une personne que j’ai contactée par téléphone.

D'où vient cette poussière?

Les mêmes questions partout :

 

C’est quoi cette poussière ? D’où vient cette poussière ? Qu’est-ce que cette poussière signifie ? Ce sont les questions qu’on se pose dans les rues de Bamako sans que personne n’arrive n’arrivent à donner une réponse concrète et satisfaisante.

Mode de protection :

Même s’ils n’arrivent pas expliquer ce phénomène, les gens craignent que ça ne soit pas source de malaise respiratoire et ainsi prennent de disposition pour se protéger.

Si d’habitude les cache-nez sont propres aux motocyclistes, aujourd’hui, il est sollicité par beaucoup de personnes à Bamako pour se protéger contre cette poussière qui fait mal à la gorge. J’ai vu des hommes qui se contentent des colles de leur chemise, des femmes du bout de leur foulard pour se protéger le nez. Certains se contentent d’induire du beurre de karité dans les narines comme moyen de protection.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>