Manque de lait au village

Dans un de mes articles précédents, j’ai évoqué l’importance du petit élevage que pratiquent en général toutes les populations locales. Les animaux constituent au village, un système de gain et d’épargne.

Les animaux donnent également du lait aux populations rurales. Le lait joue un grand rôle dans le domaine alimentaire et économique de la famille. Dans beaucoup de familles au village, la bouillie constitue le petit déjeuné et le repas du soir. Elle est consommée avec du lait. Le lait est également utilisé dans plusieurs alimentations au village comme le couscous sec, le dèguè (une crème à base de mil, du lait, du sucre, du piment etc.)… que les enfants consomment entre le repas de midi et celui du soir (comme ils ne peuvent peut-être pas faire tout ce temps sans manger). Ces repas sont également utilisés pour recevoir un étranger qui arrive en visite à l’improvise ou qui est de passage et qui veut momentanément se reposer (hospitalité malienne).

Ceux qui ont beaucoup d’animaux vendent également du lait pour se procurer de l’argent qu’ils gardent ou qu’ils utilisent pour acheter les condiments de la semaine. C’est pour cette raison d’ailleurs que le lait en poudre ou concentré est moins consommé au village.

Cette année, il devient de plus en plus difficile d’avoir du lait au village. Les pluies ont été rares et se sont arrêtées précocement. Les animaux n’ont beaucoup à manger et deviennent de plus en plus maigre parce qu’il y a moins de foins dans la forêt. Quand les animaux ne mangent pas bien, ils ne produisent pas assez lait.  Cela constitue une inquiétude aujourd’hui au village parce qu’on ne sait surtout comment assurer le repas des enfants entre midi et le petit soir.

 

The following two tabs change content below.
Boukary Konaté
Je suis Boukary Konaté de Bamako au Mali.

One thought on “Manque de lait au village

  1. Et le plus dur reste à venir. Car tout porte à croire qu’avec cette pluviométrie capricieuse dans le Sahel, les lendemains seront difficiles aussi bien pour les hommes que pour les animaux. C’est le moment d’en prendre conscience et d’agir pour limiter les dégâts.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.