Les cérémonies de mariage, occasion de gain pour les griots

Les griots sont les détenteurs de la parole, les gardiens des traditions et de la culture, la mémoire collective de la société humaine. Historiens, ils racontent les faits passés et les transmettent aux jeunes générations de bouche à oreille.

Les cérémonies de mariage qui se tiennent à Bamako les dimanches et dans les villages les jeudis, constituent pour les griots et les griottes une belle occasion de gains. Ils vont aux mariages parler de la généalogie des personnes et les bienfaits de leurs parents dans le passé pour avoir en contre partie des billets de banque qu’ils empochent. Ils empochent beaucoup parce qu’ils s’adressent à plusieurs personnes au même lieu.

C’est ici le cas de ce jeune griot à la mairie de Djoumazana à Bamako en train de faire les louages d’une femme bien habillée en basin brodé. La femme, arrêtée avec bien sac bien gonflé en main, écoute attentivement ce que le griot est en train de dire sur elle, sur ces parents et ces arrières grands parents pour que ces veines commencent à vibrer sous le poids des mots afin qu’elle s’apprête à jouer avec les billets de banque comme si elle se moquait d’une ennemies !

Bon… !

 

The following two tabs change content below.
Boukary Konaté
Je suis Boukary Konaté de Bamako au Mali.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.