La préparation des repas quotidiens et le chauffage de l’eau  au village et en ville se font  avec le bois au Mali. Certaines familles en ville utilisent le gaz, mais sont moins nombreuses que celles qui utilisent le bois.  Chaque soir, nous voyons les femmes chargées de fagots, des haches sur les épaules, les enfants aux dos, se diriger vers le village. Certains jeunes du village, décidés de ne pas aller à l’exode rural, ont comme activités de revenu, la recherche du bois à vendre aux femmes du village. Nous rencontrons également des charrettes et des camions chargés de bois qui se dirigent vers les villes.     Dans les villages situés au bord du goudron, nous voyons les tas de fagots étalés pour vente aux passagers en voiture qui vont en ville. Cette coupe abusive du bois appauvrit nos forêts et favorise la sécheresse.

Le foyer amélioré, un système de conservation de la chaleur pour la cuisine, a vu le jour pour réduire le taux de bois consommable par jour. Composé de pierre, de banco et cimenté pour certains, le foyer amélioré ne laisse pas la chaleur s’échapper. Il est constitué de deux trous : un premier trou en haut pour poser la marmite sur le feu. Ce trou est bien mesuré avec le volume de la marmite afin de bloquer la chaleur à l’intérieur du foyer. Un second trou en bas pour introduire le bois et laisser l’air pénétrer pour bien activer la flamme. L’air, la flamme bien activée et la chaleur, tout cela bien conserver à l’intérieur chauffe aussi les murs du foyer et active la préparation du repas ou le chauffage de l’eau et ainsi est consumés moins de bois contrairement à l’ancien système de foyer qui se trouvait dans toutes les familles presque.

Cet ancien système consiste à poser trois grosses pierres d’une manière rectangulaire et poser la marmite sur ces pierres. Il n’y a dans ce cas, aucun système de conserver la chaleur parce que l’air pénètre et sort comme il veut en activant la flamme et en brulant d’un seul coup tout le bois sous la marmite. Ce système a été la cause de beaucoup d’incendies au village surtout au moment où il vente beaucoup. Au village des fois, les femmes préparent sous le hangar. La flamme bien activée par le vent jette des étincèles qui atteignent et brûlent le hangar fait de paille ou de tiges de mil sous lequel se trouve le dit foyer. (Qui parmi nous n’a pas plusieurs fois participé à éteindre les feux de ce genre au village !)

Le foyer amélioré a également mis fin  à ce problème d’incendie par le fait que l’air pénétré n’a encore aucune porte de sortie.

Réduire le taux de bois consommable par jour, c’est réduire la coupe du bois, c’est réduire le coup de la dépense en bois de chauffe en ville, c’est sauver la forêt et ainsi, c’est faire reculer la secheresse et de contribuer à ralentir le changement climatique. Le foyer amélioré est une solution, cherchons toujours à l’améliorer !

The following two tabs change content below.
Boukary Konaté
Je suis Boukary Konaté de Bamako au Mali.

1 thought on “Un système de conservation de la chaleur pour la cuisine

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *